Le royaume des empires :Ghana-Togo-Bénin

Thème : Monuments, Nature, Religieux, Insolite, Extrême, Désert, Histoire, Architecture, Animaux, Culture/Traditions

Activité organisée par
approved guide

Vous allez découvrir

  • Abomey
  • Agbodrafo
  • Atakora
  • Atlantique
  • Bolgatanga
  • Borgou
  • Bénin
  • Centrale
  • Cotonou
  • Dapaong
  • Ghana
  • Kara
  • Littoral
  • Lomé
  • Maritime
  • Natitingou
  • Northern
  • Ouidah
  • Ouémé
  • Parakou
  • Porto-Novo
  • Savanes
  • Sokodé
  • Tamale
  • Togo
  • Upper East
  • Zou
à partir de
12499.99 €
par personne

Réserver votre place

  • Lomé, Maritime, Togo

  • 1

    Sokodé, Centrale, Togo

  • 2

    Kara, Togo

  • 3

    Tamale, Northern, Ghana

  • 4

    Bolgatanga, Upper East, Ghana

  • 5

    Dapaong, Savanes, Togo

  • 6

    Natitingou, Atakora, Bénin

  • 7

    Parakou, Borgou, Bénin

  • 8

    Abomey, Zou, Bénin

  • 9

    Porto-Novo, Ouémé, Bénin

  • 10

    Cotonou, Littoral, Bénin

  • 11

    Ouidah, Atlantique, Bénin

  • 12

    Agbodrafo, Togo

  • Lomé, Maritime, Togo

Programme

Jour
Arrivée à

Jour 1: Paris – Lomé

Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel.

Jour 2 : Lomé – Kpalimé

Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto.

Jour 3 : Kpalimé -Lomé

Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem.

Jour 4 : Sokodé – Kara

Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté.

Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana)

Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières !

Jour 6 : Tamale – Bolgatanga

Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés.

Jour 8 : Dapaong – Natitingou

Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons.

Jour 9 : Natitingou – Parakou

A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée.

Jour 11 : Abomey – Porto Novo

Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï.

Jour 12 : Porto Novo – Cotonou

Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent.

Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah

De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour.

Jour 14 : Ouidah – Lac Togo

Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches.

Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris

Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 1
Arrivée à Day 1

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 2
Arrivée à Day 2

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 3
Arrivée à Day 3

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 4
Arrivée à Day 4

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 5
Arrivée à Day 5

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 6
Arrivée à Day 6

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 7
Arrivée à Day 7

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 8
Arrivée à Day 8

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 9
Arrivée à Day 9

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 10
Arrivée à Day 10

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 11
Arrivée à Day 11

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 12
Arrivée à Day 12

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 13
Arrivée à Day 13

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 14
Arrivée à Day 14

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Jour 15
Arrivée à Day 15

Jour 1: Paris – Lomé Envol pour Lomé. Accueil et installation à l'hôtel. Jour 2 : Lomé – Kpalimé Nous visitons Lomé, joyeuse capitale du Togo. Les styles architecturaux témoignent de la présence coloniale successive des Allemands, des Anglais et des Français.Le marché central est le cœur de la ville : on y trouve tout : fruits, légumes mais aussi fétiches, peaux de caméléons, dents de requins,… Nous visiterons le village de Kuma-Konda situé sur le Mont Kloto. Jour 3 : Kpalimé -Lomé Nous quittons Lomé pour Atakpamé petite ville bâtie au milieu des collines, au climat tempéré, et réputée pour les ateliers des tisserands de kente que nous rencontrerons. Puis après une belle route vers le nord, à Sokode nous passerons un moment avec le marabout qui nous initiera à l'art d'interpréter les signes. Le soir, nous aurons la possibilité d’assister à la danse du feu du peuple Tem. Jour 4 : Sokodé – Kara Plus à l'ouest, nous irons à la rencontre des Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans cette partie de l'Afrique. Ils habitent de grandes maisons d'argile au toit conique, Notre rencontrons des chefs qui dans leurs grandes maisons, après de longues palabres, règlent les problèmes de la communauté. Jour 5 : Kara – Tamale (Ghana) Une piste nous amènera à la frontière du Ghana. Dans cette région cohabitent les Dagomba et les Komkomba.. Les uns et les autres, gardent de profondes traditions animistes. Nous visiterons un village de sorcières ! Jour 6 : Tamale – Bolgatanga Nous arrivons au nord du Ghana. Nous découvrons une montagne sacrée où s'élèvent d'énormes pierres superposées avec une incroyable régularité : ce sont, dit-on, les anciennes habitations des dieux. Les Talensi vivent ici : leu habitation fortifiée dans laquelle peuvent vivre jusqu'à 60 personnes, est bâtie en argile et en bois. Jour 7 : Bongatanga – Dapaong Dans la région du nord-est du Ghana vit la population Gurunsi, qui construit et peint de grandes demeures fortifiées. Ce sont les femmes qui s'occupent de la finition des maisons en réalisant de véritables « fresques africaines » sur la façade de leur cases. Nous rencontrerons une coopérative de femmes artistes gurunsi. Puis nous visiterons l'un des plus intéressants marchés du nord où l'on trouve un artisanat de qualité : pipes décorées, bracelets de bronze et paniers colorés. Jour 8 : Dapaong – Natitingou Nous partons à la rencontre des Tamberma. Ils seraient proches des Dogon du Mali, dont ils partagent la fidélité absolue aux traditions animistes. L'architecture des Tamberma et Somba (du côté béninois) est une des plus belles architectures africaines. Les maisons fortifiées sont de vrais petits châteaux en argile avec trois étages. Avec l'autorisation des habitants nous entrerons dans leurs maisons. Jour 9 : Natitingou – Parakou A pied, nous découvrons les anciens villages Taneka. Un ensemble de huttes rondes avec des toits coniques et d'étroites ruelles aux murs d'argile. Jour 10 : Parakou – Abomey (Bénin) Nous allons à Yaka, palais des rois de Dassa, situé au sommet de collines. Dans l'après midi, nous arrivons à Abomey qui fut la capitale du Dahomey, royaume négrier qui a dominé la région du 18ème au 19ème siècle. Aujourd'hui les palais royaux ont été transformés en musées. Rencontre avec l'ancienne communauté de forgerons, depuis des siècles au service des rois du Dahomey et de leur armée. Jour 11 : Abomey – Porto Novo Après le petit-déjeuner, nous empruntons la route qui nous mènera sur la Côte Atlantique. Notre première étape est à Kétou. Le Royaume de Kétou est lié aux principaux Royaumes Yoruba, dont le centre névralgique était situé à Ifé, dans l’actuel Nigeria. Au cours des siècles, le pouvoir s’est progressivement déplacé vers d’autres villes périphériques. Le souverain actuel de Kétou, l’Alakétu, s’est lui-même proclamé descendant d’Ododua, le légendaire fondateur d’Ifé. Nous lui rendrons visite dans son palais, avant de découvrir l’Akabaïdéna, l’ancienne porte de la cité monumentale, et son ensemble architectural. Suivant le temps, nous aurons peut-être l’occasion d’assister dans un village à une démonstration de masques Gélédé. La particularité de cette société secrète est d’être dirigée au plus haut niveau par des femmes. Puis nous continuons vers Porto Novo, cité aux 3 noms (Adjache, Hogbonou et Porto Novo) et capitale administrative du Bénin. La ville regorge de musées et de lieux intéressants. Nous y visiterons le Palais Royal Toffa, devenu musée, la Grande Mosquée, construite en style baroque Brésilien, et le projet botanique du Centre Songhaï. Jour 12 : Porto Novo – Cotonou Vous continuez la découverte de Porto Novo dans la matinée. Après le déjeuner, vous empruntez la courte route qui mène à Cotonou. Un tour de la ville vous permettra de découvrir le centre de promotion de l’artisanat et le Marché Dantokpa, l’un des plus grands marchés à ciel ouvert d’Afrique de l’Ouest. Bordé sur un côté par la Lagune, vous y trouverez tout ce que vous cherchez, et même plus ! Nous rendrons visite également à la Fondation Zinsou, l’une des plus importante collection d’art contemporain africain présente sur le continent. Jour 13 : Cotonou – Ganvié-Allada-Ouidah De Cotonou, vous rejoignez Ganvié et les villages lacustres situés au bord du Lac Nokoué. Les Tofinou s'y sont installés au XVIIème siècle et ont développé l'habitat sur pilotis dans toute la zone. La vie entière du village, surnommée la « Venise d’Afrique de l’Ouest », se déroule ainsi à bord des pirogues. Vous y visiterez le marché flottant, la rue des Amoureux et le centre artisanal. Vous revenez ensuite à l’embarcadère d’Abomey Calavi et reprenez la route vers Allada, origine des Royaumes du Bénin et ville de naissance de Toussaint Louverture, héros fondateur de la révolution en Haïti. A Allada, nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Kpodegbe Toi Gigla et à sa cour. La region d’Allada est également réputée pour ses plantations d’ananas. Depuis Allada, nous empruntons la piste à travers ses champs pour rejoindre Ouidah, véritable berceau du Vaudou, célèbre pour ses nombreux temples et monastères. Le plus ancien port du Bénin a surtout une renommée de haut lieu de commerce des esclaves entre 1800 et 1900. Ainsi le musée historique de Ouidah, dans un ancien fort Portugais, est un des plus beaux du pays et vous permettra de comprendre l'origine de la culture afrobrésilienne du Bénin. Vous visiterez le Temple des Pythons, où les gens vénèrent le Serpent Dangbé. Vous aurez également l’occasion de parcourir à pied la route des esclaves, pour arriver jusqu’à la plage où trône la porte de non retour, monument édifié en mémoire des hommes, femmes et enfants qui embarquèrent ici pour un voyage sans retour. Jour 14 : Ouidah – Lac Togo Nous continuons ensuite notre route vers Grand Popo. Ancien comptoir commercial Portugais, la ville s’est réellement développée pendant la colonisation Française. Grand Popo est aujourd’hui un lieu de villégiature pour les habitants de Cotonou et de Lomé. Après le petit-déjeuner, nous partons pour Aneho, juste après la frontière d’Hilla Codji. Quelques kilomètres plus loin se trouve le village d’Agbodranfo, au bord du Lac Togo. Le Lac, étendue d’eau entourée d’une forêt sacrée, est célèbre pour avoir accueilli le Pape Jean-Paul II, qui est venu ici à la rencontrer les prêtres fétichistes en 1985. C’est également non loin du Lac Togo que les accords établissant le protectorat Allemand furent signés en 1884. Depuis Agbodranfo, nous traversons le lac en pirogue pour nous rendre à Togoville. Nous rendrons une visite de courtoisie au Roi Mlapa VI, Roi de Togoville (ancienne capitale du Togo au temps du protectorat Allemand). Puis nous nous rendrons dans la forêt sacrée et aux temples de fétiches. Jour 15 : Lac Togo – Lomé – Paris Depuis le Lac Togo, nous rejoignons ensuite la dernière étape de notre voyage, Lomé. La capitale Togolaise garde les traces de la colonisation Allemande, notamment au centre ville : des quartiers alignés et bien séparés les uns des autres de manière à ce que la vie commerciale ne se confonde pas avec les activités administratives. Le marché central est traditionnellement le royaume des « Mama Benz », ces femmes qui se sont enrichies avec le commerce du tissu. Un peu à l’écart du centre-ville, vous aurez l’occasion de parcourir le marché aux fétiches. Les gens viennent ici pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne. Vous y trouverez des peaux de caméléons, des dents de requins ou des pierres de tonnerre. Transfert pour l’aéroport après le dîner

Theme

  • Monuments
  • Nature
  • Religieux
  • Insolite
  • Extrême
  • Désert
  • Histoire
  • Architecture
  • Animaux
  • Culture/Traditions

Informations complémentaires

Inclus : La pension complète (petit-déjeuner+ déjeuner+diner) L'hébergement pour 14 nuits base chambre double Le transport et les transferts Les entrées et visites prévues au programme Non inclus : Eau minérale et autres boissons Souvenirs Extra

 

Conditions de départ : Au minimum avec 04 personnes

Prix détaillé

Le prix inclut

Included:

- Full board (breakfast + lunch + dinner).

- Accommodation for 14 nights based on double room.

- Transport and transfers

- Entrances and visits planned in the program.

Le prix exclut

Not included:

- Mineral water and other beverages

- Gifts.

- Extra.

Avis

0 0
0 Reviews

Description

Durée 15 Days
Langue English, Français
Visite guidée pour les enfants
Nombre maximum de participants 10

Plus de 10723 guides touristiques certifiés

dans plus de

Plus de 8000 visites guidées

Visites guidées sur mesure ou visites déja préparées

A vous de Choisir

Contactez gratuitement

Parlez aux guides pour préparer votre visite

Paiement sécurisé

sans frais de réservation

Service Client

Dans 10 langues